Loading...
X

Pourquoi je vais augmenter mes prix

Pas tous ne vous inquiétez pas. Après avoir fait un peu de rangement, de tri dans les collections et les articles, j’ai aussi fait le point sur ma petite entreprise les ventes et le bilan est surprenant.

Ceux qui me suivent depuis le début, ont vu des augmentations de prix et si certains comprennent, d’autres se permettent d’envoyer des mails désagréables, agressifs pour ne pas dire plus. je me vois donc dans l’obligation de faire une réponse collégiale ici.

Quand j’ai commencé, j’avais un autre métier, des rentrées d’argents régulières et je faisais cela uniquement à mes heures perdues pour mes enfants et mes amies. je ne calculais ni mon temps( à dessiner, penser, découper, essayer, coudre aussi) ni le coût de ma matière première, encore moins les frais de port ou le prix des jolies pochettes en tissus dans lesquelles sont envoyées vos commandes.

Aujourd’hui si la couture est toujours une vraie passion, elle n’en reste pas moins devenue mon activité principale (et la seule d’ailleurs). A vouloir faire plaisir à tous le monde j’ai fini par brader mon travail. Parce que dans mesBoît’A’musik vendues 35€ il y a déjà 10€ de mécanisme musical sans compter la matière première, parce que dans mes bav’arts vendus 16€ il y a environ 10€ de matière première et de packaging et je pourrai continuer… Je sais que cette décision va entrainer la perte de certaines clientes mais je suis sûre que pour la plupart, vous comprenez.
77453594_ppochetteziboux musical

 

En espérant vous retrouver bientôt

Juliette

37 observations on “Pourquoi je vais augmenter mes prix
  1. Céline

    Nous comprenons TOUT A FAIT, personne ne travaille gratuitement Mme Ziboux, longue vie à ta jolie petite entreprise…

     
    Reply
  2. Rose de Biboun

    je te comprends tellement bien ! et je pense que je vais aussi devoir revoir ma copie (même si je l’ai faite bien évoluer depuis le début)……ce que beaucoup ont du mal à comprendre c’est qu’on fait ça en principe pour se sortir un VRAI salaire en fin de moi, pas juste pour bidouiller…alors oui, on a choisi un métier qui s’avère être aussi notre passion, mais c’est pas pour cette raison qu’on doit passer pour des bricoleuses-bidouilleurs et brader nos créations ! Nous ne sommes pas des BBB (bricoleurs-bidouilleurs-bradeuses) ah ah ah

     
    Reply
  3. Carole (Lulu Factory)

    Et encore, je suis sûre que tu n’appliques pas un taux horaire pour ton travail…
    J’ai souvent cette réflexion, encore eu récemment avec une boutique. J’ai pourtant déjà augmenté mes prix sur certains produits en janvier, mais il semble que ce ne soit pas encore suffisant… et là j’ai bien du mal à me résoudre à les monter encore. Impossible de m’aligner sur les conditions des boutiques avec mes tarifs, cela reviendrait à vendre à perte. Alors comment faire ? J’ai parfois l’impression de tourner en rond, et quand je fais mes comptes, ben c’est déprimant. J’aimerais tant pouvoir dégager un salaire !
    Bises créatives.

     
    Reply
  4. Carole (Lulu Factory)

    Et encore, je suis sûre que tu n’appliques pas un taux horaire pour ton travail…
    J’ai souvent cette réflexion, encore eu récemment avec une boutique. J’ai pourtant déjà augmenté mes prix sur certains produits en janvier, mais il semble que ce ne soit pas encore suffisant… et là j’ai bien du mal à me résoudre à les monter encore. Impossible de m’aligner sur les conditions des boutiques avec mes tarifs, cela reviendrait à vendre à perte. Alors comment faire ? J’ai parfois l’impression de tourner en rond, et quand je fais mes comptes, ben c’est déprimant. J’aimerais tant pouvoir dégager un salaire !
    Bises créatives.

     
    Reply
  5. Carole (Lulu Factory)

    Et encore, je suis sûre que tu n’appliques pas un taux horaire pour ton travail…
    J’ai souvent cette réflexion, encore eu récemment avec une boutique. J’ai pourtant déjà augmenté mes prix sur certains produits en janvier, mais il semble que ce ne soit pas encore suffisant… et là j’ai bien du mal à me résoudre à les monter encore. Impossible de m’aligner sur les conditions des boutiques avec mes tarifs, cela reviendrait à vendre à perte. Alors comment faire ? J’ai parfois l’impression de tourner en rond, et quand je fais mes comptes, ben c’est déprimant. J’aimerais tant pouvoir dégager un salaire !
    Bises créatives.

     
    Reply
  6. lilaxel

    Comme je te comprends Juliette, et je te soutiens évidemment 🙂
    Je suis sûre que tes clientes fidèles et les futures qui feront appel à toi comprendront parfaitement, tu passes du temps sur chacune de tes créations, tout ça n’est pas gratuit, et c’est bien normal.
    J’en suis sur les mêmes réflexions que Carole en ce moment…
    Bises!

     
    Reply
  7. lilaxel

    Comme je te comprends Juliette, et je te soutiens évidemment 🙂
    Je suis sûre que tes clientes fidèles et les futures qui feront appel à toi comprendront parfaitement, tu passes du temps sur chacune de tes créations, tout ça n’est pas gratuit, et c’est bien normal.
    J’en suis sur les mêmes réflexions que Carole en ce moment…
    Bises!

     
    Reply
  8. Julien

    Coucou,
    Eh bien moi, je ne comprends pas. Dans le commerce, il n’y a qu’une seule loi : l’offre et la demande. La qualité de ton travaille permet de vendre à un certains prix qui doit te permettre de payer tes charges et ton salaire. Ce n’est pas seulement par sympathie qu’on achète des ziboux, c’est parce que c’est unique, de haute qualité et locale (fabriqué main en France).
    Je te souhaite de pouvoir continuer longtemps les ziboux.

     
    Reply
  9. Julien

    Coucou,
    Eh bien moi, je ne comprends pas. Dans le commerce, il n’y a qu’une seule loi : l’offre et la demande. La qualité de ton travaille permet de vendre à un certains prix qui doit te permettre de payer tes charges et ton salaire. Ce n’est pas seulement par sympathie qu’on achète des ziboux, c’est parce que c’est unique, de haute qualité et locale (fabriqué main en France).
    Je te souhaite de pouvoir continuer longtemps les ziboux.

     
    Reply
  10. La FabutineuseFabienne

    Je suis venue faire un tour suite à ton commentaire et je tombe sur cet article qui me parle aussi. Je ne vis pas de mon auto-entreprise, mais je suis professionnelle aussi comme toi. Tu ne parles pas non plus de l’usure du matériel, des achats de matériel nouveaux pour remplacer ou faire de nouvelles choses, des “frais de structure” on paye une cotisation foncière des entreprise c’est parce qu’on est considéré comme “pro” à la maison avec partie allouée. Bref toutes ces cotisations et charges invisibles et néanmoins présentes quand on se professionnalise et offre de la qualité ! Longue vie à ta petite entreprise 🙂

     
    Reply
  11. La FabutineuseFabienne

    Je suis venue faire un tour suite à ton commentaire et je tombe sur cet article qui me parle aussi. Je ne vis pas de mon auto-entreprise, mais je suis professionnelle aussi comme toi. Tu ne parles pas non plus de l’usure du matériel, des achats de matériel nouveaux pour remplacer ou faire de nouvelles choses, des “frais de structure” on paye une cotisation foncière des entreprise c’est parce qu’on est considéré comme “pro” à la maison avec partie allouée. Bref toutes ces cotisations et charges invisibles et néanmoins présentes quand on se professionnalise et offre de la qualité ! Longue vie à ta petite entreprise 🙂

     
    Reply
  12. lalilalo

    Bonsoir,
    Ton message me parle grandement. Je débute et je galère pour fixer mes prix. Je ne voudrais pas que cela soit trop cher mais il faut aussi que je ne vende pas à perte. Les clients qui restent sont ceux qui connaissent la valeur du fait main. Bonne continuation.

     
    Reply
  13. lalilalo

    Bonsoir,
    Ton message me parle grandement. Je débute et je galère pour fixer mes prix. Je ne voudrais pas que cela soit trop cher mais il faut aussi que je ne vende pas à perte. Les clients qui restent sont ceux qui connaissent la valeur du fait main. Bonne continuation.

     
    Reply
  14. lalilalo

    Bonsoir,
    Ton message me parle grandement. Je débute et je galère pour fixer mes prix. Je ne voudrais pas que cela soit trop cher mais il faut aussi que je ne vende pas à perte. Les clients qui restent sont ceux qui connaissent la valeur du fait main. Bonne continuation.

     
    Reply

Leave Your Observation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :